jeudi 17 juillet 2014

Affaire Bolduc

Yves Bolduc se pense indispensable. Voilà le drame de cet homme. Le PLQ produit beaucoup de ce type de politiciens. Ce qui est malheureux pour le Québec et nos finances publiques. Bolduc n'a aucune compétence particulière en politique. On ne peut mettre aucun actif à son crédit. Pourtant, il persiste et signe: il veut demeurer en poste ! Mais pourquoi ? Nul ne le sait. Goût du vedettariat ? Amour du pouvoir ? Bolduc est le signe que quelque chose ne va pas au royaume du Québec. Nous manquons de vrais hommes d'État. Et je ne vois pas le jour où nous en auront. Donc, nous allons garder Yves Bolduc pour dieu sait longtemps ! Et ce pour notre plus grand malheur collectif.

samedi 5 juillet 2014

Bourse du carbone au Québec

Le gouvernement québécois vient d'inventer une nouvelle taxe "vertueuse": la bourse du carbone. En gros, le gouvernement espère aller chercher des centaines de millions avec cette taxe verte. Nos verdoyants ont l'imagination fertile quand vient le temps de donner des idées de taxation aux politiciens québécois. Ces derniers, ont le sait, trop lâches pour faire des coupures dans la bureaucratie, préféreront toujours siphonner l'imbécile de contribuable québécois ! Le Québec sera la seule province au Canada à participer à cette lubie de gauchistes. L'essence augmentera de plus en plus au Québec. Aucun pays au monde soutient l'accord de Kyoto. Le Québec, seul dans son coin, ne réduira en rien les émissions mondiales de CO2. Comment en sommes nous venus à épouser de telles idioties ? C'est simple. Les journalistes québécois sont tous dans le même moule: le moule gauchiste étatiste anticapitaliste. Ces journalistes façonnent l'opinion publique et les politiciens. Une nouvelle religion est née au Québec et cette dernière ne tolère aucune dissidence. Encore une fois, le Québec se tire dans le pied avec cette nouvelle taxe déguisée. Notre économie sera encore moins productive. Soumettons -nous aux nouveaux curés de l'environnement !

vendredi 20 juin 2014

Philippe Couillard ou la force de l'inertie

Le PLQ a encore une fois trompé les Québécois: le fardeau fiscal des Québécois va encore augmenter ! Hausses des tarifs d'Hydro, hausses des taxes scolaires, etc. Le PLQ, il fallait s'y attendre, gouverne comme le PQ, soit à coups de hausses de tarifs de toutes sortes. Couillard ne remettra jamais en cause le fameux modèle québécois. Le courage n'est pas une marque de commerce du PLQ. Même la réforme de régimes de retraite des fonctionnaires municipaux va probablement être abandonnée dans sa forme actuelle. Car, un libéral, à la moindre contestation ou manifestation, a l'habitude de reculer ou de paniquer. Le PLQ n'est pas là pour gouverner dans l'intérêt national du Québec. D'ailleurs, comment voulez-vous qu'un parti sans idéologie ferme sur quoi que ce soit gouverne de manière déterminée ? L'inertie n'a pas finie d'être la caractéristique principale du PLQ et de son cousin le PQ. Un jour, nos créanciers mettront fin au party.

jeudi 5 juin 2014

Budget 2014 Leitao

Comme prévu, ce budget ne s'attaque pas aux vraies causes du déficit structurel. Leitao va essayer de patcher le modèle québécois en prenant quelques mesures ponctuelles mais sans plan détaillé et cohérent. Il fallait s'attendre à cela. Les forces d'inertie au Québec sont puissantes et bien organisées. Le démantèlement de ce modèle prendra du temps. On parle ici de plusieurs années, d'une révolution culturelle parmi la population. Ce budget nous annonce ceci: hausses des taxes scolaires et des tarifs d'électricité. je suis sceptique quant aux coupures dans les dépenses du gouvernement. Sceptique aussi face au jovialisme des prédictions sur la hausse des revenus. Bref, des années de plomb nous attendent. Le plomb des taxes nous écrasera pour longtemps.

dimanche 1 juin 2014

Budget 2014 du PLQ: le "modèle québécois" bien place. Leitao préfere l'immobilisme.

Le budget de Philippe Couillard va décevoir les nombreuses personnes qui désiraient une remise en question du modèle québécois. Le PLQ l'a répété: pas question de toucher aux "acquis" de la Révolution tranquille même si nous devons tous couler avec ! Ce modèle qui n'a aucune originalité (c'est une copie des "modèles" européens sociaux-démocrates des années 1970) a encore quelques années devant lui. Pourquoi ? Parce que libéraux et péquistes se disent qu'il y a encore de l'espace pour taxer les contribuables. Le budget Leitao tentera de colmater les brèches du système avec quelques hausses de tarifs tout en espérant une miraculeuse croissance économique ou encore des transferts surprises du fédéral. Libéraux comme péquistes profitent trop de l'actuel système en place pour le remettre en question. Hausses de taxes et tarifs vont maintenir ce modèle pourri pour encore 10 ans. À moins bien sûr qu'une terrible crise économique vienne tout chambarder à court terme !

dimanche 25 mai 2014

Le refus du changement au Québec

Le refus du changement est perceptible au Québec. Une opposition qui provient en majeure partie des forces de gauche. La gauche québécoise s'imagine avoir construit la plus parfaite société au monde !!!! Incroyable le nombrillisme de notre gauche étatiste-syndicaliste. L'économie québécoise est l'une des plus faible d'Amérique du Nord. Personne en Amérique du Nord ne possède une dette comme la nôtre. Nous vivons à crédit et grâce à la généreuse péréquation du fédéral. Mais pourtant, de plus en plus de signes indiquent que l'économie québécoise est sur le point de s'effondre, et avec elle les finances publiques de la province. Les agences de notation nous ont à l'oeil. Le temps n'est pas loin où une décote viendra nous frapper de plein fouet. Même avec un fusil entre les deux yeux braqué par les agences de notation, la gauche québécoise refusera encore de voir la réalité. Oui, n'ayons pas peur de l'affirmer: la gauche québécoise est stupide par nature.

dimanche 18 mai 2014

Philippe Couillard ne fera pas de coupures !

Au Québec on s'excite pour rien. Certains s'imaginent que Couillard fera des coupures importantes, qu'il remettra en question le "modèle québécois". Le PLQ, comme son cousin libéral de l'Ontario, ne fera aucune coupure significative. Les fonctionnaires québécois n'ont pas à avoir la frousse... Les libéraux de Couillard feront comme leurs cousins de l'Ontario: ils vont augmenter les tarifs et les taxes pour maintenir en vie ce foutu modèle corporatiste québécois. Au Québec, le peuple doit travailler pour les fonctionnaires. Ces derniers sont devenus des vaches sacrées dont ils faut assurer le bien-être permanent. Les travailleurs du privé ? Qu'ils se contentent des merveilleux services qu'ils ont ! Et qu'ils se divertissent en regardant le Canadien de Montréal. Alors, ne prêtons pas attention au spectacle libéral organisé par l,entourage de Couillard. Le "modèle québécois" a encore de nombreuses années devant lui. Après tout, on peut encore augmenter les tarifs d'électricité de 200 % !

samedi 10 mai 2014

La CAQ est maintenant le parti des francophones !

C'est du moins ce que nous apprend un dernier sondage Léger ! Le PQ poursuit sa descente aux enfers avec 19 % des voix ! Nous assistons à la mort en direct du PQ. Il est de plus en plus évident que le PQ est le parti d'une génération. Chez les moins de 35 ans, la CAQ est en avance sur le PQ ! Du jamais vu depuis 40 ans. Le PQ ne conserve l'appui majoritaire que chez la génération 55-65n ans. Nous voyons donc un réel réalignement politique majeur au Québec.

lundi 17 mars 2014

Débandade de la CAQ

Il semble que nous assistons à la mort de la CAQ. Un parti qui a fait du bon travail au niveau économique mais qui était faible au niveau nationaliste, constitutionnel et identitaire. À 14% dans les sondages, je ne vois pas comment la CAQ peut espérer récolter plus de 3 ou 5 députés. C'est malheureux. Il serait 1000 fois plus préférable de voir la CAQ comme opposition officielle que le PLQ, un parti d'opportunistes et de peureux. Le PLQ peut toujours compter sur les peureux, les antiquébécois, les incultes et les ignorants pour remporter 40 à 50 sièges.

mercredi 12 mars 2014

Pierre Karl Péladeau et le PQ

Un coup de génie de la part de Pauline Marois que le recrutement de PKP au sein du PQ ! La carte politique est modifiée de fond en comble avec la venue de PKP en politique. Ce dernier donne une crédibilité économique énorme au PQ. On ne peut plus accuser le PQ d'amateurisme en économie avec PKP au PQ ! Les fédéralistes sont déstabilisés. Le PLQ de Couillard a l'air d'un rassemblement d'amateurs maintenant ! Une chose est assurée: le PLQ ne prendra pas le pouvoir ! Ce qui est un soulagement après les années de cauchemar que nous avons vécu sous Charest ! Ce dernier avait réussi à endormir le peuple québécois. Enfin, la politique québécoise recommence à être intéressante !

mercredi 5 mars 2014

Élection 2014 au Québec: le PQ part gagnant

Tout indique que nous aurons un gouvernement péquiste. La seule incertitude est celle-ci: s'agira-t-il d'un gouvernement majoritaire ou minoritaire. Pour l'instant, on peut parler d'un gouvernement majoritaire péquiste. mais la campagne pourrait nous réserver une ou deux surprises. Le PQ pourrait perdre un peu de momentum et se retrouver minoritaire.À mon humble avis, nous assisterons à l'élection d'un gouvernement péquiste majoritaire. Mais peu importe. Nous ferons face à des choix difficiles dans les prochains mois et années. Notre dette de 260 milliards$ empêche tout projet mobilisateur et enthousiasmant. Parions que nous allons beaucoup voir de hausses de taxes, d'impôts et de tarifs prochainement.

lundi 3 mars 2014

Gaétan Barrette vise la job de Couillard !

Le docteur Barrette ne va pas en politique pour être un second couteau. Je suis persuadé qu'il va se présenter à la chefferie du PLQ quand Couillard sera défait dans quelques semaines aux élections. Barrette est habitué à diriger ses dossiers. C'est un leader en quelque sorte, tout le contraire d'un Couillard. Si Couillard reste à la tête du PLQ, Barrette va ruer dans les brancards et se brouiller avec ses nouveaux "collègues" ! De l'action en vue au PLQ pour les prochains mois !

jeudi 27 février 2014

Philippe Couillard: panique à bord !

Le PLQ coule dans les sondages. Ne sachant plus quoi faire, Couillard congédie le député de Verdun. Mais c'est trop tard et trop peu ! Il n'y a plus rien à faire pour le PLQ sauf sauver les meubles et espérer reprendre le pouvoir dans quatre ans. Couillard n'a rien proposé depuis qu'il est chef du PLQ. Il récolte ce qu'il a semé aujourd,hui, soit rien du tout. Couillard est le flop politique de 2014 !

dimanche 23 février 2014

Nicolas Marceau ne contrôle rien !

Attendez-vous avec un PQ majoritaire à des hausses de tarifs et taxes de toutes sortes ! Inévitable ! Nicolas Marceau ne contrôle rien. Il a perdu le contrôle des finances de l'État. Jamais le gouvernement du PQ ne réalisera l'équilibre des finances ! À moins d'une hausse massive des taxes. Mais l'équilibre ne sera que temporaire. Le déficit du Québec est structurel. Il y a trop de fonctionnaires, trop d'État, trop de programmes sociaux. Chaque année, les hausses de salaires des fonctionnaires viennent gruger des milliards en revenus. Sans compter les hausses des pensions de ce mêmes fonctionnaires. Nous vivons au-dessus de nos moyens. Nous sommes collectivement inconscients et cette inconscience entraînera notre perte un de ces jours ! Marceau, Bachand,, tous les deux auront essayé de maintenir le modèle québécois en vie. Et les deux ont échoué.

jeudi 20 février 2014

Il faut couper dès maintenant !

Le vérificateur général du Québec est catégorique: il faut couper dès maintenant ou augmenter les taxes et impôts ! Nous ne sommes plus au bord du précipice, nous sommes dans le précipice. Le temps du courage politique est commencé ! Nous ne pouvons plus gouverner comme il y a 50 ans. Nous ne sommes plus dans une époque de croissance illimitée. Le Québec ne peut plus gérer de croissance comme dans les années 1950: notre population vieillit, nos taxes sont trop élevées, la compétition économique est maintenant internationale, les syndicats sont devenus des freins à la croissance. Bref, nous sommes dans un cul-de-sac financier. Le temps n'est plus aux promesses mais aux coupures et à la franchise avec le peuple.

dimanche 16 février 2014

Philippe Couillard ne fait pas le poids !

Ma prédiction: un gouvernement péquiste majoritaire d'ici 3 mois. Philippe Couillard n'a pas la fibre d'un leader capable de mener un parti politique et encore moins une province. Pauline Marois ne fera qu'une bouchée de Couillard. Ceci ouvre une opportunité pour François Legault de la CAQ. Cette dernière est le parti de l'économie. Le PLQ n'a pas d'équipe économique. Hamad, Paradis, Blais et cie. pour diriger le Québec ? Soyons sérieux un seul instant ! À remarquer que le PQ n'est guère mieux en économie mais le PQ sait lire son électorat et une bonne partie du peuple. Alors, préparons-nous à un gouvernement péquiste pour les quatre ou huit prochaines années.

jeudi 13 février 2014

Corruption syndicale

la Commission Charbonneau nous le dit: des chefs syndicaux ont reçu des pots de vins ! Et les politiciens ne disent mot, ne font rien, ferment les yeux ! Et ces foutus politiciens sont encore en place à siphonner nos poches pour leur job très bien payés ! Ainsi va le Québec. Jamais de coupable, jamais de punition. On parle, on parle, on parle, et personne ne dit jamais mot pour s'élever contre l'inadmissible ! Je le répète: nous avons une des pires classe politique en Amérique du Nord !

dimanche 9 février 2014

Dette et multiculturalisme

Deux dangers mortels quettent le Québec. La dette et le multiculturalisme. Ce dernier est incomptaible avec la démocratie et l'identité québécoise. La dette, elle, menace de nous faire tomber au rang de nation pauvre et impuissante. Mais qui aura le courage de démolir le multiculturalisme au Québec ? Qui aura le courage de s'attaquer à la dette ? Il en va pourtant de notre avenir en tant que peuple. Il faut s'attaquer à ces problèmes de toute urgence. Si nous continuons de la sorte, le Québec sera dans 30 ans une société pauvre ravagée par les ghettos ethniques et religieux, une société ingouvernable, sans leadership et avenir. Des idiots de fédéralistes multiculturalistes refusent de voir ce portrait. Il faut un réveil national sous l'égide d'un vrai parti nationaliste de droite pour sauver le Québec.

lundi 3 février 2014

Québec: des élections en avril ou mai

QuébecIl faut s'y préparer. Tout indique que nous aurons des élections très prochainement. Les péquistes, pas mieux que les libéraux, veulent avoir le pouvoir absolu. Ils sont incapables de trouver des compromis avec l'opposition pour gouverner.Ils ont leur agenda secret: hausser les taxes, un référendum (?), des nominations partisanes à effectuer, et dieu sait quoi encore. Tout s'écroule au Québec et que fait le PQ ? Il ne pense qu'à former un gouvernement majoritaire. Au diable,ble les problèmes du Québec. Pensons à court terme, faisons des cadeaux, des promesses, effectuons des dépenses, gaspillons, gouvernons avec les syndicats, tels sont "idées" du PQ et du PLQ. C'est pourquoi il est si décourageant de suivre la petite politique partisane québécoise.

jeudi 30 janvier 2014

PLQ: ses positions économiques ou le vide

Philippe Couillard n'a toujours pas dit en quoi son parti serait différent du PQ en matière économique. le PLQ n'est pas le parti de l'économie. Le PLQ c'est le parti de l'opportunisme et du pouvoir, point à la ligne. Alors aussi bien demeurer avec les péquistes. On ne peut toujours pas remettre le pouvoir au PLQ après tout ce qui a été dit à la Commission Charbonneau ! Comme les gens ne veulent pas de la CAQ, alors faisons faillite avec le PQ ! PLQ, PQ , quelle différence dans le fond ? Aucune. Le vide caractérise les positions économiques du PLQ. N'espérons rien de ce côté.

lundi 27 janvier 2014

Pauline Marois: deux poids deux mesures ? Le cas Zakaïb.

Imaginons un seul instant si Elaine Zakaib avait été ministre du gouvernement Charest ! Le PQ aurait immédiatement exigé sa démission ! Mais Zakaib est péquiste, donc on ne peut la congédier, un péquiste étant par nature pur et honnête.... remarquez aussi la réaction des syndicats, des artistes, des journalistes dans le dossier Zakaib.. Aucune réaction des faiseux d'opinion de la gauche caviar québécoise. On pardonne tout au PQ à gauche. Marois, si elle avait la moindre décence et logique, congédierait immédiatement la ministre Zaqaib ! Il n'y a pas d'autres alternative pour le gouvernement Marois.

vendredi 24 janvier 2014

Le PQ doit se distancier des syndicats

Les syndicats québécois représentent des alliés douteux pour le PQ. Avec les révélations entendues à la Commission Charbonneau, le PQ n'a plus le choix et doit se distancier des syndicats. Ces derniers ne représentent que des intérêts corporatistes et non le peuple. Le PQ doit gouverner pour l'ensemble de la population et le meilleur moyen pour cela c'est d'écarter les syndicats du pouvoir. Les syndicats sont devenus des alliés gênants pour le PQ. Un vrai parti nationaliste ne doit en aucun cas favoriser une partie de la population au détriment de l'autre. S'il veut vraiment redevenir un parti nationaliste, le PQ doit faire preuve de courage et couper tous ses liens avec les syndicats ! Il en va de l'avenir de ce parti !

lundi 20 janvier 2014

Philippe Couillard en pleine dégringolade dans les sondages

Il fallait s'y attendre: Philippe Couillard perdrait la prochaine élection. Depuis sa nomination comme chef du PLQ, j'ai toujours soutenu que Couillard n'avait pas l'étoffe et le charisme pour être chef de parti. Au mieux, il aurait pu faire un bon ministre dans un ministère de second ordre... Sa position sur la charte de la laïcité aura finalement coulée Couillard. Sa dispute avec Fatima Houda-Pépin frise le vaudeville de troisième ordre. Le PLQ doit donc se chercher un nouveau chef. Je vois d'ici Pierre Moreau ,l'avocat qui parle et qui parle, se présenter à la course à la chefferie et l'emporter ! Le PLQ entre dans une longue période d'hibernation et d'insignifiance politique.

jeudi 16 janvier 2014

Le PLQ et la charte:une farce honteuse !

Honte au PLQ d'abandonner les Québécois avec sa position scandaleuse sur la charte ! Un PLQ qui est tantôt en faveur du tchador tantôt contre. Voilà qui ne devrait pas nous surprendre de la part d'un parti qui n'a plus comme programme que la prise du pouvoir et gouverner ensuite pour des intérêts obscurs. Qui le PLQ représente-t-il encore de nos jours ? Pourquoi le PLQ veut-il prendre le pouvoir ? On dit que les coffres du PLQ sont moins bien garnies que par le passé. Excellent chose ! On se demande même si la raison d'être du PLQ était de rammaser le plus d'argent possible dans ses coffres ! Le PLQ est un parti qui ramasse les votes des gens qui ne connaissent pas grand chose à la politique et le vote bien sûr des communautés ethniques. Ce parti a même la prétention d'être le parti de l'économie !!!! Quelle face ! Quand on sait que le PLQ a fait exploser la dette et les taxes au Québec !

dimanche 12 janvier 2014

FTQ et Commission Charbonneau

La FTQ s'enfonce dans le ridicule en se disant victime de la Commission Charbonneau. Au lieu de faire des excuses aux Québécois, la FTQ se refugie dans le déni. Les syndicats me font penser aux intégristes religieux: ils mettent toujours la faute sur les autres. Il est grand temps pour les Québécois de se rendre compte que les syndicats ne sont pas moralement supérieurs au reste de la société. Bref, il est temps de désacraliser le syndicalisme québécois. ce dernier ne doit pas devenir un clergé absolutiste qui régente la vie des citoyens.

mercredi 8 janvier 2014

Pétrole québécois: notre porte de sortie !

Le Québec est endetté, pauvre et fera face à d'importants défis démographiques dans un proche avenir. D'où l'importance d,exploiter notre richesses pétrolières au plus vite quoiqu,en dise les écolos, ces fouteurs de merde qui n'ont qu'un seul but: la croissance zéro et la fin de notre monde capitaliste et l'instauration d'une dictature bureaucratique communiste. Disons-le clairement: les écolos québécois sont avant tout des marxistes qui se servent de l'écologie pour faire avancer leur agenda marxiste. PQ, PLQ et CAQ sont d'accord pour exploiter notre pétrole. On attend quoi alors pour débuter ? Je crains que ce projet ne prenne des décennies à voir le jour compte tenu de notre propension aux discussions sur le sexe des anges vant d'agir ! Alors, de l'audance pour une fois !

dimanche 5 janvier 2014

Les États-Unis ne sont pas finis !

Plusieurs "experts" prédisent la fin des États-Unis. Ils se font aller les babines sur les ondes de nos médias complaisants. Les mêmes experts qui prédisaient il y a quelques années que l'URSS était éternel... Les États-Unis vont se relever de la dernière crise économique. Ce pays a des ressources naturelles en abondance, un esprit d,entreprise développé, des universités dynamiques, une population travaillante, un syndicalisme faible, des taxes peu élevées... Tout est là pour un redressement spectaculaires des États-Unis. N'enterrons pas si vite les États-Unis. N'oublions pas que Obama quitte dans deux ans. Avec un président républicain pro-affaires, la croissance économique des États-Unis sera spectaculaire. Rien à voir avec la croissance économique anémique du Québec socialiste !

jeudi 2 janvier 2014

La fin est proche pour le Québec socialiste

En ce début de nouvelle année 2014, les hausses de tarifs se multiplient sur l'essence, les permis de conduire, l'électricité, le RRQ, etc. Tout un ensemble de nouvelles hausses de taxes qui ne servent qu'un seul but: maintenir en vie artificiellement le "modèle québécois". Un modèle qui craque de partout, un modèle corrompu, inneficace, dépensier, lourd, sans imagination, hyper-bureaucratisé,rigide. Ce système a produit une dette de 260 milliards $ ! Et ce n'est pas fini ! Les syndicaleux et leurs alliés nous disent qu'il n'y a pas de problèmes, qu'il suffit de hausser encore les impôts des "riches" !!! Tout cela va mal se terminer ! Le réveil des Québécois sera douloureux ! Le modèle québécois n'est plus en mesure de produire de la prospérité et de la croissance économique. La seule chose qu'il puisse produire est d'augmenter le nombre de fonctionnaires et de taxes. Bref, le modèle québécois est condamné à mort. Pour le moment, il est placé sous respirateur artificiel.

vendredi 27 décembre 2013

De Gaulle et l'immigration

Le général De Gaulle nous invite dans cet extrait à réfléchir aux dangers d'une immigration qui ne s'intègre pas au pays d'accueil. Un texte écrit en 1959 et qui est plus que jamais d'actualité pour le Québec. Voici ce qu'il disait: « C'est très bien qu'il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns. Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu'elle a une vocation universelle. Mais à condition qu'ils restent une petite minorité. Sinon, la France ne serait plus la France. Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne. Qu'on ne se raconte pas d'histoire ! Les musulmans, vous êtes allés les voir ? Vous les avez regardés avec leurs turbans et leurs djellabas ? Vous voyez bien que ce ne sont pas des Français. Ceux qui prônent l'intégration ont une cervelle de colibri, même s'ils sont très savants. Essayez d'intégrer de l'huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d'un moment, ils se sépareront de nouveau. Les Arabes sont des Arabes, les Français sont des Français. Vous croyez que le corps français peut absorber dix millions de musulmans, qui demain seront vingt millions et après-demain quarante ? Si nous faisions l'intégration, si tous les Arabes et les Berbères d'Algérie étaient considérés comme Français, comment les empêcherez-vous de venir s'installer en métropole, alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé ? Mon village ne s'appellerait plus Colombey-les-Deux-Églises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées. » Mais combien de politiciens et d'intellectuels québécois ont le courage d'un De Gaulle ? Très peu, sinon aucun.

vendredi 20 décembre 2013

Jacques Parizeau et la dette

Jacques Parizeau fut sans contredit un des pires ministre des Finances de l'histoire du Québec. Il devrait s'abstenir de donner des conseils de gestion financière à Pauline Marois. Les déficits sous l'ère Parizeau furent énormes. En dollars d'aujourd'hui, on parle de déficits de l'ordre de 30 milliards $ par année sous son "règne". Pourquoi Parizeau se contrefiche de la dette ? À mon avis pour une raison électoraliste: ne pas se mettre à dos les profiteurs actuels du système québécois, soit la fonctionnaires. Si ces derniers quittent le PQ, ça sera la fin du PQ et de son rêve d'indépendance. Mais ce que Parizeau ne comprend pas, c'est qu'en négligeant l'importance de la dette, il perd des électeurs sur sa droite ! Parizeau est un homme des années 1960, l'époque des déficits monstres et de l'insousciance. Aujourd'hui nous payons les excès de ces années.

dimanche 15 décembre 2013

Le système de santé du Québec en faillite !

La santé accaparera près de 70 % du budget de l'État québécois en 20130, soit dans très peu de temps. Ce système est irréaliste, bureaucratique et ne fonctionne pas ! En 20130, le Québec sera devenu un gros hôpital ! Aussi bien nommer 125 médecins à l'Assemblée nationale en 20130 ! Inutile de dire qu'aucune réforme de ce système n'est possible. Trop de gens ont des intérêts financiers impliqués dans ce système. Il faudra donc attendre une décote du Québec avant de voir les politiciens s'attaquer aux problèmes énormes de ce monstre bureaucratique et syndical. En attendant, les péquistes et les libéraux vont continuer de nous taxer pour maintenir artificiellement en vie ce système en faillite technique.

jeudi 12 décembre 2013

Postes Canada: la ruine

Postes Canada est ruinée ! Ruinée par les fonds de pensions de ses employés, son manque de flexibilité, sa lourdeur syndicale et bureaucratique, l'internet...Bref, Postes Canada appartient à une autre époque, celle des chemins de fer à vapeur ! Je salue donc le nouveau plan d'affaires de Postes Canada :élimination de 8 000 emplois et fin de la livraison à domicile. Cette société de la Couronne accumule les pertes par centaines de millions depuis quelques années. Je salue aussi le courage du gouvernement Harper qui ne craint pas de moderniser l'appareil bureaucratique du gouvernement fédéral. Un tel courage est absent à Québec où le gouvernement Marois ne coupera jamais un poste de fonctionnaire, aussi inefficace soit-il !

mardi 10 décembre 2013

Le Québec va changer pour le pire....

Ne nous inquiétons pas ! Le Québec va changer dans les prochaines années ! Et changer pour le pire ! Nous aurons des gouvernements de gauche partout: au fédéral, au provincial, au municipal, dans les commissions scolaires. Et devinez quoi ? On aime ça ! On en redemande des politiciens de gauche qui viennent fouiller dans nos poches ! Et ces politiciens vont fouiller encore plus dans nos poches à l'avenir. La pensée magique de gauche a de beuax jours devant elle au Québec. ne comptons pas sur une population amorphe, sans connaissance économique ou politique, pour demander du changement. Ainsi va la république de bananes socialistes du Québec !

vendredi 6 décembre 2013

Garderies à 7$: le modèle s'effondre !

Le modèle des garderies à 7$ du Québec craque de partout ! Ce système est trop dispendieux et ne peut tenir le coup encore très longtemps à moins de hausser les tarifs à court terme. Si Québec avait des couilles il monterait les tarifs à 20 $ par jour. Ce système de garderies est idéologique, il ne repsoe sur aucune logique économique. Le Québec a une dette de 260 milliards$. Il est temps de s'attaquer à cette vache sacrée qu'est le système des garderies étatiques. Avec des gardiennes d'enfants syndiquées et avec gros fonds de pension, ce système est condamné.

lundi 2 décembre 2013

Nouveau Pont Champlain

Nous ne pouvons que féliciter le gouvernement Harper pour la rapidité avec laquelle il va construire le nouveau Pont Champlain. Le tout devrait se faire en quatre ans, soit un délai plus que suffisant pour construire un pont de ce genre. Le précédent délai était beaucoup trop long. Nous avons les ingénieurs et les constructeurs ici au Québec pour réaliser ce genre d'infrastructure en quatre ans. Denis Lebel s'est comporté comme un leader dans ce dossier. Maintenant, il faudra voir les chialeux professionnels intervenir dans le dossier. Ces chialeux de gauche trouveront toutes sortes d'explications pour condamner le projet du fédéral. L'industrie du chialage s'est fortement développée au cours des 10 dernières années. Une industrie qui est en train de ruiner le Québec en bloquant toutes de sortes de projets: gaz de schiste, pétrole, mines, etc.

mercredi 27 novembre 2013

Le salaire des députés québécois

Une étude vient prouver que les élus québécois ne sont pas assez payés !!!! Quelle stupidité. Nos députés sont largement payés si l'on tient compte qu'ils sont pour la plupart des incompétents. En effet, suffit de regarder notre réseau de la santé, les problèmes de décrochage scolaire, l'état de nos routes, la dette nationale, le niveau des impôts...Le Québec est le cinquième État le plus pauvre d'Amérique du Nord. Et nos politiciens veulent être encore mieux payés ? Quand nous aurons des députés et ministres plus compétents, il sera temps d'augmenter leur salaire. En attendant, faisons suivre des cours d'économie à nos députés.

vendredi 22 novembre 2013

Philippe Couillard: un manque de courage lamentable !

Philippe Couiollard montre de plus en plus qu'il n'est pas un leader courageux. Sa prise de position sur le déficit en est un exemple pathétique. Il a d'abord affirmé que l'atteinte du déficit zéro pouvait être remis dans trois ans....Il recule ensuite pour dire que ce n'est pas ce qu'il voulait dire. Bref, la confusion est totale. Mais la vérité est la suivante: par manque de courage, Couillard ne veut pas s'attaquer au vrai problème qui est celui du trop grand nombre de fonctionnaires et de structures bureaucratiques au Québec. Aussi bien laisser les péquistes au pouvoir.

lundi 18 novembre 2013

La CAQ retrouve ses racines adéquistes

J'ai bien aimé les propos du chef de la CAQ en fin se semaine. On a parlé de baisses de taxes et d'impôts, de réduction de la bureaucratie, etc. Un discours qui plaira à une importante frande de la population mais qui fera peur à tous les privilégiés du système libéralo-péquiste. Le Québec devra un jour couper de façon radicale dans ses dépenses. Mais les Québécois semblent confortable dans l'actuel système. Mais attention ! Aucun système politique et économique n'est éternel ! Les Québécois l'apprendront bien malgré eux un de ces jours ! Le système actuel craque de partout, il est rongé par la corruption et l'incompétence. Un tel "modèle" ne peut durer éternellement. Je salue donc la CAQ qui retrouve ses racines adéquistes !

mercredi 13 novembre 2013

Déficit du Québec 2013-2014: 8 milliards ?

Nous sommes déjà dans le trou de 2,3 milliards$ après trois mois. Si la tendance continue, on aura un déficit de 8 milliards $ à la fin de l'année fiscale ! Il est clair que le gouvernement québécois a perdu le contrôle de ses finances publiques. Les dépenses augmentent plus vite que prévu. On n'est même pas capable de maintenir une hausse des dépenses au niveau de l'inflation. Une situation qui ne semble pas indisposer plus qu'il ne le faut une majorité de Québécois qui persiste à croire que l'État est LA solution à leurs problèmes. Or, nous le savons, l'État pose plus de problèmes qu'il n'en solutionne. La nation québécoise se doit d'être forte économiquement et politiquement. La manière d'être une économie forte est de contrôler ses dépenses. Une nation endettée est dépendante de ses créanciers. Parlez-en aux Grecs, aux Italiens, aux Portugais et aux Français !

vendredi 8 novembre 2013

Charte de la laïcité

Juste un mot ! Que le PQ tienne bon et fonce sur cette question. Le Québec ne doit pas devenir un cauchemar multiculturaliste, un endroit adeptisé où toute notion de nation aura disparue. Non au multiculturalisme trudeauiste et à l'effacement de la nation québécoise. La droite nationaliste appuie sans réserve la charte proposée par le PQ qui veut bannir tout signe religieux de la fonction publique québécoise. Ne reculons pas. Il en va de notre avenir en tant que peuple.

lundi 4 novembre 2013

Bravo au maire Régis Labeaume !

Le gouvernement Marois ne pourra plus jouer à l'autruche ! Le maire Labeaume va parler des fonds de pension des fonctionnaires municipaux pour encore quatre ans !!!! Un cauchemar pour le PQ qui est proche de la FTQ !!! Ha, ha... Le déficit des régimes de pension de ces fonctionnaires est de 5 milliards $ !!!! Une catastrophe financière pour les contribuables ! Qu'attend le PQ pour appliquer le rapport d'Amours ? Saluons la CAQ d'avoir déposé un projet de loi sur cette dangereuse question. Et remarquons aussi le silence du PLQ sur cette question. Couillard manque de leadership dans ce dossier.

jeudi 31 octobre 2013

Alcoa

Je supporte la lutte d'Alcoa contre les hausses de tarifs d'Hydro. Assez c,est assez. le PQ pensait financer ses lubies socialistes en taxant les grandes entreprises,mais ces dernières se réveillent et disent NON ! Les multinationales au Québec ne sont pas prisonnières. Elles peuvent très bien sacrer le camp ! Le PQ et QS n'avaient prévu un tel scénario. Après avoir scrapé le secteur minier, le PQ s'attaque au secteur des alumineries. Comme dans le secteur minier, les alumineries ne voudront pas être la vache à lait pour les socialistes verts du PQ et de son allié QS !!! J'encourage Alcoa a faire preuve de la plus grande fermeté possible dans ce dossier.

samedi 26 octobre 2013

Élections municipales 2013 au Québec: je boycotte !

Je ne vais pas aller voter aux élections municipales de cette année. Pourquoi ? Parce que ceux qui se présentent ne sont que politiciens à la langue de bois sans vision, sans courage, sans charisme. Bref, de petits personnages ennuyants et insipides. Tous ont le même discours, les mêmes répliques, les mêmes solutions, la même idéologie gauchisto-écologique. À l'exception de Régis Labeaume, toute la clique politicienne municipale ne mérite que notre mépris et notre indifférence. C'est pourquoi, en novembre je ne voterai pas.

mercredi 23 octobre 2013

Nos entreprises sont trop taxées !

Les entreprises québécoises sont les plus taxées au Canada. Rien de surprenant dans cette récente étude... En fait, une bonne majorité de Québécois pensent que les gens d'affaires sont des voleurs qu'il faut taxer pour le "bien commun". Les gens d'affaires d'ici sont vus comme des vaches à lait qui doivent faire vivre la machine bureaucratique. Désespérant. Personne ne se rend compte que l'entrepreunariat est vitale pour une société et son bien-être. L'idéologie gauchiste fait des ravages au Québec. L'économie québécoise n'a pas finie de se détériorer. Le socialisme a un coût. Notre niveau de vie va aller en se dégradant dans les prochaines décennies. Les dépenses du gouvernement vont aller en augmentant. Une grave crise budgétaire s'annonce. Le modèle québécois est condamné qu'on le veuille ou non.

samedi 19 octobre 2013

Non à la religion trudeauiste !

Le trudeauisme est en train de s'emnparer du gouvernement Harper. Ce dernier veut contester en cour les fondements de la charte des valeurs proposée par le PQ ! Honte au Parti conservateur ! On peut d'ailleurs se questionner sur le supposé conservatisme de ce gouvernement qui accumule déficit par dessus déficit et qui maintenant se fait le défenseur du voile islamique ! Le multiculturalisme est une religion puissante au Canada. Le Québec n'a pas à s'agenouiller devant cette religion ! Le PQ doit continuer et foncer et faire fi des dicktats d'Ottawa !

dimanche 13 octobre 2013

Préservons notre Histoire !

Un peuple qui renie son passé et ses ancêtres ne peyt espérer laisser sa marque dans l'Histoire. C'est pourquoi je ne peux qu'appuyer le retour de l'enseignement de l'Histoire dans nos écoles. Bravo au PQ pour cette initiative salavatrice pour notre nation. Le modernisme globaliste veut un individu déconnecté de ses racines, un individu qui ne s'occupe que d'économie, de loisirs, un individu concentré sur son nombril. Mais les peuples commencent à se soulever contre ce nihilisme économique sans âme. Les peuples redécouvrent leur Histoire et leurs traditions. Souhaitons que les Québécois n'oublient pas leur passé ! Il va en va de notre avenir en tant que nation.

jeudi 10 octobre 2013

Recettes économiques péquistes

Le plan économique du PQ est condamné à l'échec. Ce sont les mêmes vieilles solutions aux mêmes vieux problèmes qui nous hantent depuis 40 ans. Le Québec est bon dernier en matière économique depuis de longues années. Le problème vient de l'interventionnisme de l'État. ce dernier tue la création d'emplois, la productivité, la création de richesses. C'est connu. Le gouvernement du PQ, s'il était sérieux,couperait dans ses dépenses et dans la taxation aux particuliers et aux entreprises. Trop de taxes tue l'économie et le dynamisme d'une société. Si l'interventionnisme gouvernemental était bon, le Québec serait la Suisse de l'Amérique du Nord. À la fin, le programme économique du PQ ne suscitera qu'une hausse de la dette et du chômage.

lundi 7 octobre 2013

Élections en décembre ?

J'en doute. Il faudra attendre les prochains sondages avant de se prononcer. Mais je pense que Marois n'est pas en position de déclencher des élections avec une si faible avance dans les derniers sondages. Il faudra surveiller les appuis à la CAQ dans les prochains sondages. Si cette formation s'écroule dans le prochain sondage, Marois sera très tentée de déclencher des élections en décembre. Le PLQ m'apparaît reculer dans les sondages. Couillard déçoit de plus en plus. On le voit peu. Il n'est pas charismatique. Bref, les deux prochaines semaines nous diront dans quelle direction l'électorat se dirige. Et Marois prendra alors une décision rapidement.

jeudi 3 octobre 2013

Commissions scolaires: il faut les abolir !

Plus que jamais, il est temps d'abolir ces structures bureaucratique élues avec à peine 1% de taux de participation aux élections ! Les astres s'alignent pour l'abolition des commissions scolaires. CAQ et PQ peuvent s'unir dans ce dossier. Il faut agir rapidement. Ne comptons pas sur le PLQ pour abolir ces structures. Un peu de courage politique ! Notre classe politique a une chance idéale de redorer son blason en abolissant les CS !

lundi 30 septembre 2013

Le Québec endetté

Le déficit pour l'année en cours sera d'au moins 1,8 milliards $. Ce qui en dit long sur la faillite du modèle québécois. Mais pour bien des Québécois (qui votent majoritairement à gauche), il suffirait de taxer de 2 milliards $ supplémentaires les "riches" ! On sait tous que le Québec déborde de riches ! Ces derniers viennent s'établir par milliers au Québec ! Assez plaisanté. En fait, les investisseurs quittent le Québec. Ce dernier attire peu d'investissements privés. Nous avons fait fonctionner l'économie à coup d'emprunts massifs lors des dix dernières années. Aujourd'hui il faut commencer à rembourser si on ne veut pas être décôtés par les agences de notation. Je prévois des années sombres pour le Québec. Rien de bien positif s,annonce pour les finances publiques du Québec. Pendant ce temps, la dette atteint presque 260 milliards $ ! Un jour ce chateau de cartes s'effondrera !