mardi 1 mai 2012

Marc Garneau chef du PLC !

Le type est brillant. N'en doutons pas. Ne deviens pas astronaute qui veut ! Mais Garneau n'a rien d'un chef politique capable de rivaliser avec Harper et Mulcair. Le problème avec le PLC c'est qu'il est maintenant devenu un tiers parti.Ce qui a pour effet de faire fuir les candidats de prestige. Il n'est donc pas surprenant que le PLC n'attire plus que des candidats marginaux à la chefferie. La longue agonie du PLC se poursuit. Les libéraux récoltent ce qu'ils ont semé. Le PLC a un autre problème: si le NPD fait un virage vers le centre, la tâche du PLC n'en sera que plus difficile.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire