jeudi 3 mai 2012

Fin de la grêve au Cégep de Sherbrooke !

Est-ce le début de la fin pour les syndicaleux étudiants ? Est-ce que le "printemps québécois" commence à manquer d'essence ? Est-ce que le rêve des gauchiste de renverser le système va finir dans le dépotoir de l'Histoire ? Ce mouvement n'avait rien de profond et de révolutionnaire. Le mouvement étudiant était avant-tout dirigé par des petits-bourgeois (de nombreux leaders étudiants ont étudié à l'école privée...) qui luttaient pour de futurs petits-bourgeois. Les syndicats étudiants ont été incapable d'attirer vers eux le vrai peuple. Encore une défaite pour le souverainisme de gauche ! Et dire que "la" Marois s'est collée sur ce mouvement de petits rêvasseux casseurs ! Attention aux prochains sondages pour le PQ !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire