jeudi 26 avril 2012

Le déclin de l'Ontario

L'Ontario, sous la gouverne des libéraux depuis une décennie, s'est fortemment endettée en dépensant sans compter pour "stimuler" l'économie. Résultat ? L'agence S&P est sur le point de décoter l'Ontario. Cette dernière devra donc emprunter avec des taux d'intérêt plus élevés. Voilà où mène les politiques économiques inspirées des théories de Keynes. Si l'Ontario est en rendue là, le Québec suivra sous peu. Ici, comme en Ontario, le gouvernement est incapable de résister aux groupes de pression. Et les émeutes dans les rues ne nous serons d'aucun secours quand viendra le temps de rendre des comptes à nos créditeurs. Ces derniers ne s'en laisseront pas imposer par une bande de communistes crottés.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire