samedi 28 avril 2012

La CLASSE: tempête dans un verre d'eau

Il ne faut pas perdre de vue que la majorité des étudiants sont aux études...La grève ne touche qu'une minorité d'étudiants. Ce sont en particulier les étudiants en sciences humaines qui boycottent leurs cours. Cette minorité bruyante ne doit pas l'emporter et faire reculer davantage le gouvernement. Il faut que le Québec change et s'adapte à la réalité du XXIe siècle. Le combat des étudiants en sciences humaines en est un d'arrière -garde. Peut-on affirmer avec certitude que les départements de sociologie, de philosophie, d'anthropologie, de théologie, etc., existeront encore dans trente ans ? Les départements de philosophie au Québec sont remplis de marxistes et de gauchistes. La philosophie est supposée enseigner le libre-arbitre et la réflexion. Les professeurs de philosophies d'aujourd'hui endoctrinent les étudiants à coups de citations de Marx , d'Engels, de Bakounine, de Lénine et autres penseurs totalitaires de cette espèce. Une réflexion s'impose: ne serait-il pas temps de fermer les départements de philosophie ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire