lundi 9 avril 2012

La CAQ peine à recruter des candidats de prestige

Pour ceux qui ne sont pas encore découragés du Québec, voici de quoi vous "rachever". La CAQ a les plus grandes difficultés à recruter des candidats dits de "poids" depuis qu'elle a baissée dans les sondages. Sommes-nous surpris ? Non. Nous le savons tous, la politique québécoise n'attire finalement que des opportunistes dans 99 % des cas. Ceux qui se battaient pour représenter la CAQ il y a deux mois, se cachent et ne retournent plus les appels. Nous avons également appris que le fameux "Québec Inc.", fédéraliste et libéral, fait pression sur les candidats vedettes du monde des affaires pour qu'ils ne se présentent pas sous la "marque" caquiste. Voilà aussi ce qui ne nous surprend pas. Le patronat québécois étant reconnu comme un patronat de "téteux" de fonds publics sans imagination et colonne vertébrale. François Legault se trouve donc dans une situation difficile en ce moment. Ça peut bien aller mal au Québec quand nous avons un patronat libéral !!!Oui, nous sommes distinct avec un patronat socialiste ! Tenu en laisse par les subventions, le patronat québécois est un tigre de papier , une vache édentée qui ne fait peur à personne.Récapitulons: un patronat composé de flancs mous, une classe politique inculte et incompétente, un syndicalisme tout puissant, des groupes de pression influents, des médias de gauche, voilà le Québec dans toute son insignifiance. Direction la Grèce !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire