vendredi 2 décembre 2011

La France y goûte à son tour

Pendant que Sarkozy fait le fanfaron et joue au sauveur de l'Europe, son pays se dirige vers la faillite ! L'agence de notation Egan-Jones a abaissé la note de la dette de la France à "A". On peut lire dans le journal Les Affaires (1 décembre 2011):

"Pour la dette publique, Egan-Jones a constaté une "tendance désastreuse et le pire est encore à venir". Elle table sur une dette publique à 108,6% du produit intérieur brut en juin 2012, et 117,1% en juin 2013, contre 100% en juin 2011, selon ses données. A la fin juin, selon l'Institut français de la statistique, l'endettement public de la France représentait 86,2% de son PIB.À mesure que la croissance de l'UE ralentira et que le chômage en France montera, les pressions budgétaires augmenteront", a estimé Egan-Jones."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire